2011-01-05T17:37:00+01:00

Mon bio bébé

Publié par

Non non, je n'attends pas un heureux évènement. Pour moi, c'est définitivement fini mais je regrette de n'avoir pas été sensibilisée quand mes 2 bébés étaient vraiment bébés à la bio attitude pour les petits. Je n'étais pas encore une écolo convaincue bien que je ne sois pas aujourd'hui une écolo parfaite et j'ai utilisé des biberons en plastique, des couches jetables par milliers, des petits pots, etc... En revanche et là j'en suis super fière, j'ai allaité mes 2 fils pendant 4 mois. Et là quel plaisir ! Le contact et le lien sont magiques et puis le lait est toujours disponible, à la bonne température.

 

Aujourd'hui, qu'est-ce que je changerai ? Quels sont les nouveaux gestes verts que je pourrai adopter ? Le point sur la tendance bio bébé.

 

Les biberons : depuis juin 2010, les modèles à base de bisphénol A sont interdits en France. Cette matière est susceptible de perturber le système endocrinien des bébés de manière dangeureuse. Ouf ! Enfin, moi j'en ai sûrement utilisé (pas pour moi bien sûr). Si on veut vous refiler des vieux biberons, regardez le sigle en triangle avec un chiffre au milieu pour reconnaître le plastique utilisé. Bannissez ceux avec le chiffre 3 (en PVC) et le 7 (qui contient du bisphénol A). Le chiffre 5 correspond au polypropylène qu'on trouve dans le commerce aujourd'hui. Il y a aussi les biberons en verre mais ils sont plus lourds et plus fragiles. Il existe bien évidemment des biberons bio. L'intérêt peut être que les matières utilisées sont d'origine francaise.

Par extension, la vaisselle en plastique si pratique est même suspecte. En effet, le plastique se dégradant avec la chaleur, il est susceptible de contaminer les aliments. Ce qui veut dire qu'il faudrait éviter de la mettre au micro-ondes, au bain-marie et même au lave-vaisselle.

 

Les petits pots : à la crèche, mes enfants mangeaient des produits frais et tout était confectionné sur place, même les jus de fruits. Donc je n'ai jamais hésité à leur donner des petits pots d'autant que ceux-ci sont soumis à une législation très stricte. Les contrôles sont nombreux. Il n'y a ni conservateur, ni colorant et un taux de pesticides et de nitrates proche de zéro. On trouve dans le commerce bien sûr des petits pots bio, plus chers que les classiques. C'est vous qui voyez mais l'intérêt est moindre. En revanche, si vous confectionnez vous-même la nourriture de bébé, choisissez de préférence des produits bio. Et n'achetez surtout pas de carottes ni d'épinards non bio car ce sont les légumes qui contiennent le plus de nitrates.

 

Les couches : oups ! le bilan écolo est catastrophique pour les couches jetables en cellulose : 150 kg de déchets qui se dégradent dans la nature en 200 à 500 ans. Ca fait froid dans le dos. Et j'y ai largement contribué je le reconnais mais revenir aux couches lavables ça fait un peu peur non ? L'alternative, ce sont les couches jetables bio non blanchies au chlore. Et si vous vous sentez vraiment une âme totalement verte, si vous avez le temps et l'envie, passez aux couches lavables qui ont fait de gros progrès et qui laissent la peau de bébé respirer.

 

Les vêtements : pas de bio de mon temps mais aujourd'hui on trouve des bodys, t-shirt en  coton bio pas chers, plus respectueux de l'environnement. Car même si le coton est une matière naturelle, sa production est très très gourmande en eau et en pesticides. Le bénéfice est pour la planète sans conteste. Et bien sûr, vous lavez systématiquement après achat tous les vêtements pour en éliminer les apprêts parfois allergisants. En revanche, pas besoin de laver séparément le linge de bébé, sauf en cas de maladie et vous pouvez supprimer l'assouplissant inutile sur les tissus naturels.

 

La toilette : alors oui, c'est vrai, j'utilisais des lingettes pour nettoyer les fesses de ma progéniture ! Mais seulement lors de mes déplacements et en vacances. Sinon, je prenais une bassine d'eau chaude, un gant et du savon doux, comme à la crêche. Et je n'utilisais pas trop de produits, de la crème hydratante pour l'hiver, pas d'eau de toilette). La peau de bébé absorbant tout, il est recommandé d'utiliser des produits bio, les plus simples possible. Par exemple, de l'huile d'amande douce pour protéger la peau du visage, de l'eau florale de rose pour la toilette de chat.

 

Les jouets : même il y a 15 ans et avant, les jouets les plus sûrs ont toujours coûté plus chers, ou du moins, on savait que les jouets à 2 francs étaient de mauvaise qualité. Le plastique était roi et ça ne posait pas de problème. Si vous voulez passer aux jouets verts, sachez que la plupart des jouets en plastique vient d'Asie, c'est dire s'ils viennent de loin donc mauvais bilan carbone. Choisissez des produits venant de France ou d'Europe ou en matière naturelle comme la laine, le coton, le bois. En ce qui concerne les doudous, ne lésinez pas sur la qualité et privilégiez le bio qui garantit l'absence de produits chimiques  et limite les risques d'allergie. Et jetez les tapis puzzle en mousse qui contiennent un solvant chimique dangereux, le formamide.

 

La chambre : je pense que j'avais tout faux. Car aujourd'hui, on préconise d'éviter les meubles à base de PVC ou de contreplaqués à cause des colles  qui contiennent du formaldéhyde cancérigène. Oups ! Préfèrez des meubles en bois brut ou des vieux meubles qui ont eu le temps de "dégazer". Peignez les murs avec de la peinture écolo et certainement pas juste avant que bébé s'y installe. Laissez les meubles neufs à l'air libre pendant 2 semaines. De même, ne mettez pas de diffuseur de parfum, d'anti-moustiques ou quoi que ce soit, trop allergisant, trop toxique.

Bien sûr, vous éloignez tout appareil émettant des ondes potentiellement nocives de la chambre de bébé, même l'écoute-bébé n'est pas à installer dans le berceau. Achetez-en un qui n'émet pas en continu mais uniquement en cas de bruit.

Dernier geste mais pas des moindres : aérez chaque jour la chambre de bébé.

Voir les commentaires

commentaires

Anne Marie Quintard 06/01/2011 16:09


C'est rigolo car mes premiers beaux parents se foutaient de moi quand je parlais bio comme tu en parles aujourd'hui, j'ai toujours fait chauffer mes biberons en verre dans un poellon réservé à cela
car je ne te dis pas la couleur du calcaire après tant de passage, jamais de micro onde, (je n'en ai un que depuis 2 ans, c'est cancérigène) j'étais une vraie écolo, achetant mes produits à la vie
claire et cultivant ce que je pouvais!!!!et tu vois mes gamins ramassaient les bonbons par terre (ils me l'avouent aujourd'hui)car le pain marron ambre bio de la vie claire leur faisaient honte et
aujourd'hui, ils fument !!!!!à s'en rendre malades, il faut tout relativiser, les voitures électriques existaient déjà au salon Marjolaine dans les années 1970 mais rien n'a été fait pour respecter
l'environnement, je doute de certaines choses aujourd'hui alors que 2à 3% des terres agricoles sont en bio, il me semble qu'on trouve beaucoup de produits, le sont-ils réellement ? autrefois, les
écolos se retrouvaient en Ardèche et cultivaient leur terre et élevaient leurs moutons, aujourd'hui, l'écologie est adaptée à la concentration des villes et néglige totalement la campagne, il faut
raison garder en tout. bonne journée


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog