2010-08-08T09:06:00+02:00

Il était une fois ... Steve McQueen

Publié par

La grande classe ! à mon avis, c'est le qualificatif qui colle le mieux à Steve McQueen, ce grand acteur disparu trop tôt qui fut dans les années 70 le mieux payé du cinéma américain. On l'a un peu oublié car la télé ne passe plus de grands films de ces années-là. Heureusement on peut le revoir en DVD et actuellement dans une publicité pour une montre où il apparaît dans une scène du film "Le Mans". Son regard dit tout de lui, de sa fièvre et des ses démons intérieurs.

 

 

Terence Steven McQueen est né le 24 mars 1930 dans l'Indiana. Il n'a pas connu son père et est enfant unique.  Sa mère ne l'a pas vraiment élevé, laissant cette tâche à un oncle. Il quitte très tôt l'école et s'engage dans les Marines. Il est un peu voyou, il commence à s'intéresser aux filles et surtout se découvre une passion qui ne le quittera plus : conduire des motos et des automobiles de course.

 

Il étudie à l'Actors Studio de New York. Sa carrière commence à Broadway en 1955 dans une pièce de théatre. Il joue également pour la télévision. Et c'est d'ailleurs par la TV que le grand public va le connaître avec la série "Au nom de la loi" dans laquelle il incarne Josh Randall un chasseur de prime solitaire de 1958 à 1961. Grâce à son succès, il obtient un rôle dans mon western préféré : Les 7 Mercenaires aux côtés de Yul Brynner. Dans ce film, à eux deux, ils nous offrent un concentré du héros ténébreux et courageux. Peu de mots mais toujours justes ! 

 

 

D'autres grands succès suivront comme  La Grande Evasion, Nevada Smith, la Canonière du Yang-Tsé (superbe), l'Affaire Thomas Crown (des scènes d'une incroyable sensualité avec Faye Dunaway), Bullit, Guet-apens, Papillon (si émouvant), la Tour Infernale (où il forme avec Paul Newman un duo choc de héros magnifiques), le Chasseur.

 

 

 

Steve McQueen est tellement passionné de course automobile qu'il décide de produire un film sur les 24 heures du Mans, course à laquelle il voulait vraiment participer pendant le tournage du film. Les assureurs ne lui permirent pas. Il réalise lui-même plusieurs cascades dans ses films comme dans Bullitt, Il pilote des Porsche et des Triumph lors d'épreuves sportives et remporte des trophées. Il possède une collection incroyable de 210 motos et 55 voitures, c'est dire à quel point il aime conduire.

 

Son autre penchant est pour les femmes, il les aime et les attire ; on les comprend. Steve McQueen est un homme passionné, violent et profondément révolté, ce n'est pas un homme ordinaire. Qui peut y résister ?

 

Il épousé Neile Adams en 1957 avec qui il aura 2 enfants, Chad et Terry. L'union se termine dans la violence. Puis il rencontre Ali Mc Graw sur le tournage de Guet-Apens. C'est l'amour fou entre eux mais aussi l'amour vache. Leur vie commune sera un enfer à l'image de ce film. A peine divorcé d'Ali, il épouse un jeune top-model Barbara Minty. Et bien sûr, il aura de nombreuses maîtresses dont Natalie Wood, Jackie Bisset, Faye Dunaway, pas les plus moches !

 

Le dernier combat de Steve McQueen est contre la maladie. Il est atteint du mésothéliome, le cancer dont la cause est l'amiante. Il se bat comme un lion, part au Mexique se faire opérer car aux Etats-Unis, ses médecins s'y refusent. Il ne veut pas mourir et lutte de toutes ses forces mais celle-ci l'emporte le 7 novembre 1980.

 

Depuis, son étoile brille au firmament des stars hollywoodiennes car c'était un acteur prodigieux et grâce à cela on peut le voir et le revoir sans se lasser. Mais c'était aussi bien plus, un homme exceptionnel, d'un charisme incroyable, au pouvoir attractif irrésistible, apprécié des femmes mais des hommes également. A vos DVD !

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog