2012-08-06T08:14:00+02:00

Helena Rubinstein

Publié par

S'il y a une femme dont le destin mérite d'être connu par son exemplarité et son exception, c'est bien Helena Rubinstein. La vie de "la femme qui inventa la beauté" (je rajouterai moderne) est un roman que Michèle Fitoussi journaliste à ELLE raconte dans une biographie largement documentée, passionnante et dont l'intérêt est aussi de nous faire découvrir le XXème siècle et la fabuleuse révolution de la cosmétique.

 

 

Comme l'auteur, je ne connaissais d'Helena Rubinstein que ses pots de crème et par exemple je ne pensais pas qu'elle était née en 1872 dans un faubourg juif de Cracovie en Pologne (sous-entendu elle est née au XIXème siècle !!!).

 

A 24 ans, elle part seule en Australie pour échapper à la lourdeur des traditions juives familiales et pour travailler. Elle emporte avec elle des pots de crème que sa mère lui donne et c'est là-bas que tout commence. Et toute seule, en partant du bas de l'échelle, elle va, au prix d'un travail quotidien, créer des crèmes de beauté et devenir la première femmes miillionnaire voire milliardaire. Au prix aussi de sa vie privée car elle ne sera jamais une épouse comblée et encore moins une mère "maternante".

 

Le maître mot de sa vie sera TRAVAIL. Elle ne sait faire que ça, travailler, fabriquer des crèmes, ouvrir des boutiques et des instituts en Australie d'abord, puis à Londres, à Paris et à New York, s'occuper de tout. Elle travaille même le dimanche, elle épuise son entourage, ses collaborateurs. Elle ne se repose que quand elle est malade.

 

On ne peut qu'admirer la puissance de labeur de ce petit bout de femme (elle mesurait 1m47) toujours coiffée d'un chignon et parée de lourds bijoux qui quoi qu'il arrive ne s'arrête jamais. Même si elle fait venir presque toutes ses soeurs (elle en avait 7) et même ses neveux et nièces pour la seconder, s'occuper des boutiques, elle dirige tout d'une main de fer et ne s'autorisant aucune faiblesse, n'en tolère pas chez les autres.

 

C'est aussi une boulimique d'art. Côtoyant la fine fleur de l'art avant et entre-deux guerres à Paris et New York, elle amasse une quantité invraisemblable de tableaux, sculptures et a fait décorer ses boutiques et ses appartements par les plus grands architectes, designers et décorateurs du moment. Elle fréquente Picasso, Marie Laurencin, Van Dongen, Braque, Dali, Man Ray et est peinte par une vingtaine d'artistes et photographiée également énormément. Elle acquiert également beaucoup d'objets d'art primitif.

 

 

Sa grande rivale est Elizabeth Arden. Les deux femmes sont très différentes et se détestent cordialement. Le fondateur de Revlon est aussi un grand concurrent dans un marché en plein expansion après la seconde guerre mondiale.

 

Helena Rubinstein écrit également des guides de beauté et c'est elle qui invente en 1958 le mascara automatique tel qu'on le connait aujourd'hui.

 

Helena Rubinsteins 1940s Makeup Color Chart

 

Elle a des grands défauts mais aussi des grandes qualités et traverse près d'un siècle sans changer (même physiquement elle eut toujours le même style), sans se plaindre, en regardant toujours devant elle. Elle décéde en 1965 à l'âge de 93 ans. C'était vraiment une pionnière et une self made woman.

 

http://www.helenarubinstein-lelivre.com/

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog